Gaulé! | Capture d'écran Paramount Pictures via YouTube
Gaulé! | Capture d'écran Paramount Pictures via YouTube

Un satellite chinois aurait espionné le faux avion top-secret de «Top Gun: Maverick»

La division Skunk Works de Lockheed Martin a participé à la conception de la maquette.

Il ne sera peut-être jamais possible de savoir si l'anecdote tient de la vantardise promotionnelle ou si elle est réelle, mais histoire ou fantasme, elle est si belle qu'elle doit être racontée.

Selon Jerry Bruckheimer, fameux producteur de Top Gun: Maverick, suite de vous savez quoi, un satellite espion chinois aurait pris soin de changer sa course pour aller photographier la maquette grandeur nature du «Darkstar», le faux avion top secret et hypersonique que finit par piloter le héros du film, et qui traînait quelque part sur le sol américain.

«La Navy nous a expliqué qu'un satellite chinois a modifié sa course pour photographier cet avion. Ils pensaient qu'il était vrai. C'est dire son réalisme», s'est ainsi vanté Bruckheimer auprès de Sandboxx.

Travail de putois

Les Chinois avaient quelques arguments pour croire la chose réelle: le Darkstar est né de la collaboration des équipes du film avec la division de Lockheed Martin dédiée aux projets secrets du futur, nommée Advanced Development Programs (ADP) et surnommée Skunk Works.

Or, Skunk Works planche depuis des années sur le successeur hypersonique du mythique SR-71 «Blackbird», un SR-72 encore hypothétique dont nous vous avons récemment parlé ici.

«Nous avons approché Skunk Works parce que nous voulions créer l'avion hypersonique le plus réaliste possible. De fait, comme vous l'avez vu, nous avons construit sa maquette avec eux, a expliqué le réalisateur du film. Ce sont des ingénieurs qui travaillent sur de vrais avions qui nous ont aidés à concevoir le Darkstar pour ce film.»

Lesdits ingénieurs auraient-il révélé le pot aux roses dans un blockbuster hollywoodien? C'est, bien sûr, fort peu probable. Il est en revanche très possible que le design du Darkstar soit relativement proche de celui du mystérieux SR-72 sur lequel travaille Lockheed Martin dans le plus grand des secrets.

Si l'on en croit une équipe du film en pleine promotion, il semble néanmoins être suffisamment réaliste pour avoir fait tomber le renseignement chinois dans le panneau. Sait-on jamais...

En ce moment

Bataille de satellites espions entre les États-Unis et la Russie

Tech

Bataille de satellites espions entre les États-Unis et la Russie

Le Kosmos-2558 russe suit à la trace le mystérieux USA-326 américain.

Plus de cinquante jours en vol: le Zephyr, drone de tous les records, est toujours dans les airs

Tech

Plus de cinquante jours en vol: le Zephyr, drone de tous les records, est toujours dans les airs

Conçu par Airbus, le drôle d'animal ne veut plus descendre.

La Corée du Nord offre 100.000 soldats à la Russie pour l'aider en Ukraine

Et Cætera

La Corée du Nord offre 100.000 soldats à la Russie pour l'aider en Ukraine

Une alliance des forces sombres.