Le Bureau international des poids et mesures a officialisé l'ajout de quatre préfixes dans son lexique officiel. | TheDigitalArtist via Pixabay
Le Bureau international des poids et mesures a officialisé l'ajout de quatre préfixes dans son lexique officiel. | TheDigitalArtist via Pixabay

Quectogrammes, ronnaoctets, quettagrammes: les maths viennent de gagner quatre nouveaux préfixes

Le saviez-vous? Le Soleil pèse 2 quettagrammes.

Cela ne s'était pas produit depuis plus de trente ans: le vocabulaire mathématique vient de s'enrichir. Le Bureau international des poids et mesures (BIPM), organisation mondiale qui régit notamment le système international d'unités (SI), a en effet officialisé l'ajout de quatre préfixes dans son lexique officiel.

Pour des raisons pratiques, l'infiniment grand et l'infiniment petit (que l'on parle de masses, de longueurs ou encore de durées) sont souvent décrits à l'aide de puissances de dix.

Par exemple, le Soleil pèse environ 2x1030 kilogrammes, ce qui est plus pratique à écrire qu'un 2 suivi de trente zéros. Du côté du microscopique, le rayon atomique de l'oxygène est de 6x10-11 mètres, c'est-à-dire 0,00000000006 mètres. La première écriture est clairement plus lisible que la seconde.

Les puissances de dix, c'est bien, mais pour pouvoir communiquer sur les nombres, nous disposons depuis belle lurette d'un certain nombre de préfixes, que nous apprenons d'ailleurs dès l'école primaire.

C'est ainsi que l'on intègre assez tôt que 1 kilomètre signifie 1.000 mètres, ou encore que 1 milliseconde correspond à 0,001 seconde. Il existe toute une liste de préfixes de ce type, de moins en moins connus du grand public à mesure que l'on explore plus en profondeur le très très grand ou le très très petit.

Par exemple, vous avez sans doute déjà entendu parler des téraoctets, ce qui correspond à mille milliards d'octets (ou 1012). Et peut-être que le nanomètre (10-9 mètre, soit un milliardième de mètre), voire le picomètre (10-12 mètre), vous dit quelque chose.

En revanche, sauf attrait particulier pour l'immense ou le minuscule, vous ignorez peut-être l'existence du préfixe yocto-, qui signifie que l'on multiplie l'unité considérée par 10-24 (ce qui revient à la diviser par 1 million de milliards de milliards, ou par 1.000 huit fois de suite).

À l'autre bout du spectre, il y a le préfixe yotta-, qui correspond à 1024. Ces deux-là, officiellement adoptés en 1991, étaient jusqu'ici les petits derniers. Mais c'est terminé.

Des chiffres et des lettres

New Atlas nous annonce en effet l'arrivée de ronna- (1027, soit 1 milliard de milliard de milliard) et de son inverse ronto- (10-27), mais aussi de quetta- (1030, donc 1.000 ronna-) et de son inverse quecto- (10-30). Les avancées technologiques, qui emmènent la communauté scientifique toujours plus loin vers l'infiniment grand et l'infiniment petit, nécessitaient de s'enrichir de ces quatre nouveaux préfixes.

Au niveau des symboles employés, ronna- sera représenté par un R majuscule et ronto- par un r minuscule, tandis que quetta- deviendra Q et que quecto- q.

Les lettres capitales (tout comme les préfixes finissant par a) continuent donc à être employées pour des unités servant à décrire le macroscopique (c'est le cas de toutes à partir de méga-, qui correspond à 106), tandis que les minuscules (à l'image des préfixes en o) sont utilisés pour le microscopique (seul semi intruse, la lettre grecque µ pour symboliser le préfixe micro-).

Pourquoi avoir choisi des préfixes commençant par la dix-septième et la dix-huitième lettre de l'alphabet, se demande New Atlas? C'est le docteur Richard Brown, chef du département des mesures au Laboratoire britannique de physique, qui apporte la réponse: tout simplement parce qu'il n'y avait plus aucune autre lettre disponible. Lorsqu'il faudra créer d'autres unités, ce sera sans doute un problème.

C'est du côté des octets que les préfixes ronna- et quetta- devraient être utilisés en priorité: 1 quettaoctet (soit 1 Qo) vaudra par exemple 1030 octet, soit 1018 To –c'est-à-dire 1 milliard de milliards de téraoctets. Autre piste d'utilisation: la masse du Soleil, décrite plus haut, est d'environ 2 quettagrammes (2 Qg).

De l'autre côté de l'échelle, la masse d'un électron est de l'ordre de 1 rontogramme (1 rg), tandis que 1 quectogramme (1 qg) correspond à la masse d'un octet des données stockées dans nos téléphones mobiles.

On rappelle en revanche que le gogol, ou googol, qui désigne le nombre 10100, n'a jamais été adopté officiellement par le BIPM, et qu'il s'agit avant tout d'une fantaisie. Ce qui est tout à fait autorisé, bien entendu.

En ce moment

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Et Cætera

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Quatre articles pour voir le monde d'un autre œil.

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Tech

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Les bases d'Engels-2 et de Riazan auraient été touchées. Un tournant?

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Tech

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Des avancées stupéfiantes, et même plus importantes que prévu.