Entre vos mains, une bombe bactériologique. | Yura Fresh via Unsplash
Entre vos mains, une bombe bactériologique. | Yura Fresh via Unsplash

Comment éradiquer les microbes qui pullulent sur votre smartphone

En ces temps d'épidémie de coronavirus, il n'est pas inutile de rappeler quelques règles d'hygiène souvent oubliées.

Non, nos portables ne sont pas imperméables aux bactéries –c'est même tout le contraire. Devenus en quelques années des quasi-extensions de nos bras, les smartphones sont constamment exposés à l'ensemble des micro-organismes avec lesquels nous sommes en contact.

Un petit passage dans le métro, la main collée sur la rambarde, quelques minutes avant de scroller dans son appli Gmail? Les microbes capturés durant votre trajet recouvrent désormais votre mobile. Ils pourraient même être capables de survivre jusqu'à quatre-vingt-seize heures à température ambiante sur les écrans, selon une étude menée en 2003 par l'OMS lors de la propagation du SRAS, rapporte Quartz.

Plus récemment, une étude publiée en mars 2020 dans le Journal of Hospital Infection affirmait que les coronavirus (Covid-19, SRAS, MERS...) pouvaient rester en vie sur des surfaces «en métal, en verre ou en plastique pendant neuf jours».

Tout autant que se laver les mains régulièrement, nettoyer son smartphone constitue un bon geste à adopter quotidiennement pour éviter les mauvaises surprises.

La bonne solution

Apple et d'autres constructeurs recommandent d'abord d'éteindre son smartphone. Mieux vaut également éviter d'insérer un liquide, quel qui soit, dans le port de charge ou l'ouverture jack. L'idéal reste de se servir d'un chiffon de nettoyage en microfibre, mais n'importe quel linge propre, non pelucheux, peut faire l'affaire.

Ce qui est clair, c'est qu'il ne faut pas appliquer du désinfectant directement sur son écran ou, évidemment, le tremper dans l'antiseptique. Si votre écran n'est pas équipé d'un film protecteur, faites également bien attention à ne pas rayer la dalle.

Concernant la solution à utiliser, le Journal of Hospital Infection indique que les virus peuvent être «efficacement inactivés par des procédures de désinfection des surfaces» à base d'alcool (entre 62% et 72%), d'eau oxygénée ou d'eau de Javel. Mais ces liquides peuvent être dangereux pour vos appareils, ou difficiles à se procurer.

Le magazine américain Wired souligne qu'il est possible d'utiliser simplement de l'eau savonneuse pour nettoyer son écran. C'est vrai, mais cela ne tue pas tous les virus, prévient le site Health, qui recommande une solution désinfectante composée à 60% d'eau et à 40% d'alcool.

Quant aux lingettes nettoyantes spéciales produits électroniques vendues dans le commerce, Google affirme que leur usage convient à ses Pixel Phones. L'option la plus simple est sans doute de s'en procurer et de s'en servir deux fois par jour, en fonction de votre utilisation.

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.