Le Pixel 5 proposé par Google, version «subtilement sauge». | Google
Le Pixel 5 proposé par Google, version «subtilement sauge». | Google

Avec le Pixel 5, Google prend Apple de vitesse sur la 5G

Ce nouveau modèle à 629 euros s'éloigne du très haut de gamme, mise sur la photo et est compatible 5G.

Un retour à l'essentiel, compatible 5G? Le nouveau Pixel de Google mise moins sur les ruptures technologiques –comme le détecteur de mouvements du Pixel 4– que sur l'amélioration de ses atouts existants, surtout en ce qui concerne la photo.

Il embarque un processeur Snapdragon 765G –pas le plus puissant du fabricant– ainsi que le modem X52 de Qualcomm, qui lui permet d'utiliser la 5G.

C'est un changement de stratégie pour Google. Jusqu'ici, l'entreprise cherchait à positionner le Pixel sur le segment des smartphones Android très haut de gamme, avec des prix et des spécifications techniques comparables aux Samsung et OnePlus.

Avec le Pixel 5, la firme ne cherche pas la puissance maximale mais peut proposer son nouveau smartphone à un prix moins élevé (629 euros), mais aux caractéristiques attirantes.

«Résistance à l'eau IPX8, charge sans fil inversée, plus de RAM et un panneau Corning Gorilla Glass 6 plus solide. Il lui manque par contre une prise casque 3,5 mm, qui équipe des modèles moins chers», détaille The Verge.

Le choc des photos

Côté écran, c'est un OLED de six pouces doté d'une résolution de 2.340x1.080, d'un ratio 19,5:9 et d'une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz. Il occupe tout la surface du téléphone: la caméra qui sert aux selfies est plantée à l'intérieur de ce dernier, en haut à gauche.

«Il y a 8 Go de RAM, 128 Go de stockage interne, une batterie de 4.080 mAh, une étanchéité IP68 et une charge rapide USB-C de 18 W. Et côté 5G, le Pixel 5 prendra aussi en charge la 5G sub-6 GHz et mmWave, ce qui signifie qu'il devrait fonctionner avec presque tous les principaux réseaux 5G», poursuit The Verge.

Côté photo, le Pixel 5 semble disposer d'atouts notables: une caméra principale de 12,2 mégapixels et un champ de 77 degrés, stabilisation optique et électronique; une deuxième de 16 mégapixels avec un champ de 107 degrés; et une caméra côté écran de 8 mégapixels, capable elle aussi d'utiliser le mode basse lumière Night Sight.

Pour compléter cela, le smartphone peut améliorer la luminosité des photos prises en mode portrait grâce à l'IA; il peut prendre des vidéos 4K à 60 images/seconde en accéléré, au ralenti et en réalité augmentée. Enfin, il dispose d'un mode «économiseur de batterie» censé garantir deux jours d'autonomie. À quelques jours des annonces d'Apple autour de son nouvel iPhone, cela semble solide.

En ce moment

Le vaccin Johnson & Johnson sortira-t-il le monde de la crise?

Biz

Le vaccin Johnson & Johnson sortira-t-il le monde de la crise?

Les études sur son efficacité sont attendues ces prochains jours, mais ses caractéristiques pourraient tout changer.

Lavo, la première batterie à hydrogène pour les particuliers

Tech

Lavo, la première batterie à hydrogène pour les particuliers

Une solution séduisante sur le papier, moins dans la réalité.

Gloire et décadence de Mike Lindell, roi de l'oreiller et fervent soutien de Trump

Et Cætera

Gloire et décadence de Mike Lindell, roi de l'oreiller et fervent soutien de Trump

La fidélité du PDG de MyPillow au président déchu pourrait lui coûter très cher.