Encore dans l'ombre, ces entreprises pourraient un jour illuminer le destin de l'humanité. | Werner Du plessis via Unsplash
Encore dans l'ombre, ces entreprises pourraient un jour illuminer le destin de l'humanité. | Werner Du plessis via Unsplash

Ces start-ups sont en train d'inventer le futur

Fast Company a choisi ses lauréates pour l'année à venir: la tendance est à l'utile.

Récompenser les nouvelles technologies pour le challenge technique qu'elles parviennent à accomplir, c'est définitivement fini. L'important lorsqu'on innove est de viser le bien commun –et tant mieux si la technologie pour en arriver là est élégante.

C'est en tout cas la tendance qui se confirme dans les résultats des World Changing Ideas 2020, une compétition organisée par Fast Company. Pour décerner les prix, les juges (entrepreneurs et entrepreneuses, philosophes, designers, etc.) ont dû choisir vingt-six projets lauréats parmi près de 3.000 candidatures et dénicher «le genre de pensée innovante qui nous permettra de nous remettre et de reconstruire».

À savoir réduire la consommation de CO2, éviter le gâchis, améliorer l'accès à la santé, aider la recherche... Nous avons fait un tour d'horizon des innovations les plus marquantes.

Tout imprimer en 3D

Le grand gagnant, c'est Vulcan II, l'énorme imprimante 3D capable de construire une petite maison en à peine plus de vingt-quatre heures. On vous avait déjà parlé sur korii. de sa technologie, conçue par Icon, et de ses projets humanitaires, en partenariat avec l'organisme de charité New Story.

Il y a toutefois de la nouveauté: d'ici la fin de l'année, cinquante familles du Nouveau-Mexique et six sans-abri d'Austin (Texas) emménageront dans des maisons construites grâce à Vulcan II. C'est le premier essai à grande échelle qui pourrait confirmer que l'impression 3D a quelque chose à apporter au secteur de la construction.

Elle peut aussi beaucoup pour le secteur de la santé avec la bio-impression, c'est-à-dire la création en trois dimensions d'une matière vivante. Inventia Life Science est, dans le domaine, l'une des entreprises les plus à la pointe. Elle a créé Rastrum, une imprimante 3D qui réalise des tests pharmaceutiques.

Pour cela, elle utilise une bio-encre cultivée à partir de cellules prélevées directement chez la ou le patient que l'on veut traiter. Une fois la cartouche insérée dans la machine, celle-ci dépose une gouttelette de ladite encre sur une surface dédiée et peut effectuer une batterie de tests sur l'exacte même cellule.

Les résultats sont bien plus réalistes que ceux obtenus sur les cellules 2D dont on se sert dans la plupart des laboratoires et ont, par exemple, permis au Peter MacCallum Cancer Center de développer des traitements plus efficaces contre le cancer.

Les progrès de l'énergie solaire

Sauver l'être humain passe aussi par la préservation de son environnement. L'énergie solaire ne peut pour l'instant pas remplacer le charbon qui, bien qu'il soit extrêmement polluant, est indispensable à la fabrication industrielle d'acier ou de ciment.

Grâce au soleil, le processus pourrait néanmoins émettre beaucoup moins de CO2. C'est en tout cas la promesse d'Heliogen, qui reprend l'idée de magnifier et concentrer l'énergie récupérée par les panneaux solaires à l'aide de miroirs.

«La grosse nouveauté que nous proposons réside dans le faible coût et la précision avec laquelle nous contrôlons les miroirs», explique Bill Gross, le PDG d'Heliogen, pour Fast Company. Soutenue par la fondation de Bill Gates, la start-up a déjà reçu des offres de la part de plus de 1.000 industriels.

En attendant, Youmma, une entreprise brésilienne, voit plus petit mais pas moins important avec un réfrigérateur qui fonctionnerait dans les villes sans électricité. Le marché cible: l'Afrique, l'entreprise ayant déjà vendu des modèles en Ouganda et au Kenya. Alimentée par l'énergie solaire, cette machine garde la nourriture ou les médicaments frais plus longtemps. Ses propriétaires pourraient la payer quotidiennement par de toutes petites sommes, via leur téléphone.

Design médical

Le bond en avant technologique le plus spectaculaire cette année est peut-être cet appareil de la taille d'un petit pois. L'Amplatzer Piccolo Occluder, conçu par Abbott, réduit les risques pour les bébés prématurés souffrant d'une persistance du canal artériel.

Inséré via un cathéter, l'appareil bouche le trou artériel qui se trouve dans le cœur et redirige le flux d'air vers les poumons. Le nouvel implant médical ne s'encombre pas de machine learning, de connexion Bluetooth ou de nanorobots: il base son succès sur de bons matériaux, un design minimaliste, une technique de pointe. Et sur une promesse forte: il s'agit ici de sauver la vie de bébés.

En ce moment

Refroidir simplement la Terre, l'avenir doré du music business, produire un jeu vidéo en télétravail, une journée sur korii.

Et Cætera

Refroidir simplement la Terre, l'avenir doré du music business, produire un jeu vidéo en télétravail, une journée sur korii.

Ce qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui.

Produire un jeu vidéo en pleine pandémie: l'exemple de Quantic Dream

Tech

Produire un jeu vidéo en pleine pandémie: l'exemple de Quantic Dream

Le développeur de «Detroit: Become Human» a dû revoir ses méthodes de travail en quelques jours pour s'adapter au confinement.

Qui a dit que l'industrie musicale était morte et enterrée?

Biz

Qui a dit que l'industrie musicale était morte et enterrée?

Son chiffre d'affaires pourrait doubler d'ici à 2030.