Un fût de bière et beaucoup de watts. | Rolls-Royce via flickr
Un fût de bière et beaucoup de watts. | Rolls-Royce via flickr

Rolls-Royce teste un générateur de 2,5 MW pour de futurs avions hybrides

(Presque) paré au décollage, et bien plus encore.

Si l'aviation électrique avance à petits pas, Rolls-Royce, Airbus et Siemens ont décidé quant à elles de viser grand, et très vite.

Au cœur de cette stratégie se trouve l'E-Fan X, un prototype d'avion régional reposant sur un moteur hybride, le Power Generation System 1 (PGS1), qui utilise un propulseur AE2100 pour alimenter un générateur celui-ci étant chargé, à son tour, de fournir une énergie de 2,5 MW à des moteurs électriques.

Si, Covid oblige, l'E-Fan X a connu quelques déboires l'an passé, le travail de Rolls-Royce sur son système n'a lui pas connu de pause. La firme vient ainsi d'annoncer qu'après un montage dans son usine de Trondheim, en Norvège, la pièce maîtresse du PGS1, son générateur, venait d'arriver à Bristol, en Grande-Bretagne, où il va subir une intense batterie de tests.

Air, terre, mer

«Notre générateur fait à peu près la taille d'un fût de bière, mais il doit produire une électricité qui suffirait à alimenter 2.500 foyers –c'est quelque chose de totalement nouveau en termes de possibilités physiques», explique Adam Newman de Rolls-Royce dans un communiqué officiel.

Le même communiqué ajoute que, s'il est initialement conçu pour un aéronef à propulsion hybride, ce générateur hors-norme pourrait à l'avenir «faire partie d'une solution “plus électrique”, pour de plus gros avions ou pour des applications au sol ou dans la marine».

L'objectif d'inventer une aviation moins polluante pourrait ainsi trouver de nombreuses applications plus terre-à-terre, ou appuyer la décarbonation d'un transport maritime lui aussi extrêmement coûteux pour l'environnement.

En ce moment

Sale guerre et guerre sale: l'Ukraine réclame des armes à sous-munitions aux États-Unis

Tech

Sale guerre et guerre sale: l'Ukraine réclame des armes à sous-munitions aux États-Unis

Qui n'ont pas formellement dit non.

En Inde, le Rafale-M prêt à botter les fesses du F/A-18E de Boeing

Tech

En Inde, le Rafale-M prêt à botter les fesses du F/A-18E de Boeing

Le Frenchie tient la corde pour les porte-avions à tremplin du pays.

Des chercheurs adaptent de vieux moteurs diesel à l'hydrogène, et ça change tout

Tech

Des chercheurs adaptent de vieux moteurs diesel à l'hydrogène, et ça change tout

Moins 86% d'émissions de CO2, et presque pas d'oxydes d'azote: une révolution?