Elon Musk lors de la présentation du Powerpack de Tesla, où pourrait être recyclée la nouvelle batterie de l'entreprise. | David McNew / AFP
Elon Musk lors de la présentation du Powerpack de Tesla, où pourrait être recyclée la nouvelle batterie de l'entreprise. | David McNew / AFP

La «million-mile battery», une batterie pour plusieurs vies

Ces unités très longue durée survivront aux voitures qu'elles équiperont, facilitant la transition vers le tout-électrique.

La voiture électrique pourrait prochainement connaître une évolution notable. De nombreux constructeurs automobiles ont annoncé l'arrivée imminente de batteries très durables, disposant d'une durée de vie équivalente à un million de miles, soit plus de 1,6 million de kilomètres.

General Motors, Contemporary Amperex Technology, Tesla: tous développent ce nouveau type de batterie révolutionnaire, qui surplombera de loin la durée de vie des véhicules à essence.

Plus d'un million de kilomètres, c'est beaucoup. Mais c'est surtout trop pour les voitures auxquelles ces batteries seront destinées, relève Wired: l'avènement d'une telle technologie pourrait accélérer l'expansion d'un immense marché dédié à leur offrir une seconde vie.

«Vous pourriez potentiellement utiliser la batterie plusieurs fois, que ce soit pour le stockage d'énergie des véhicules ou pour des choses connectées au réseau électrique», précise au site américain Simon Lambert, spécialiste du recyclage des batteries lithium-ion pour la Faraday Institution.

Une «million-mile battery» pourrait par exemple alimenter une voiture pendant plusieurs années, avant de passer ses vieux jours dans une unité de stockage fixe ou domestique.

Tesla souhaiterait ainsi recycler ses nouvelles batteries dans ses Powerpacks et Megapacks, des dispositifs permettant de stocker l'énergie éolienne ou solaire avant sa consommation ou sa redistribution dans le réseau.

Argument écologique

L'utilisation de ces batteries longue durée est en mesure de donner un véritable coup de fouet au marché des véhicules électriques zéro émission.

Elles aideraient à faire sauter deux importants verrous psychologiques à l'achat: la durée de vie de la batterie, aujourd'hui considérée comme insuffisante, et le prix, jugé trop élevé.

En utilisant moins de cobalt –un métal extrêmement coûteux– que dans les batteries lithium-ion classiques, Tesla envisage de ramener le prix des véhicules électriques au niveau de celui des voitures à essence.

Rallonger la durée de vie des batteries, qui nécessitent une énergie importante à produire, permettrait également de répartir sur de nombreuses années le coût environnemental associé à leur production, ce qui les rendrait plus viables écologiquement.

Leur seconde vie serait en outre un atout de taille dans le développement et la démocratisation des énergies renouvelables.

En ce moment

Avec «Unpresidential!», tabassez (légalement) Donald Trump

Et Cætera

Avec «Unpresidential!», tabassez (légalement) Donald Trump

Ou Joe Biden, selon votre couleur politique: ce drôle de petit jeu de baston vous laisse le choix des armes.

Le nouveau Chromecast prouve que Netflix a déjà gagné la bataille du streaming

Biz

Le nouveau Chromecast prouve que Netflix a déjà gagné la bataille du streaming

Un bouton qui en dit long.

«Full Self-Driving»: Tesla lance un test grandeur nature (et c'est peut-être une mauvaise idée)

Tech

«Full Self-Driving»: Tesla lance un test grandeur nature (et c'est peut-être une mauvaise idée)

N'est-il pas un peu tôt pour baisser l'attention?