Détail du boîtier Oyster d'une Datejust 36. | Rolex
Détail du boîtier Oyster d'une Datejust 36. | Rolex

Quel est le point commun entre une Rolex et une opération de la myopie?

Récupérer les technologies existantes, la spécialité des montres de luxe.

La dernière version de la montre Rolex Datejust, un modèle développé pour la première fois en 1945, possède un cadran vert pâle sur lequel sont gravées de fines feuilles de palmier vert olive, surmonté de saphirs résistants aux rayures.

Ce que vous ne savez certainement pas, c'est que cette gravure a été réalisée grâce à un laser femtoseconde, le même que celui utilisé dans la chirurgie de la myopie ou de la cataracte.

Pour ces opérations, des impulsions laser ultracourtes sont utilisées pour découper la surface de l'œil de manière ultraprécise. C'est justement ce haut niveau de détail qui a intéressé Rolex pour graver les motifs de son cadran, qui ne mesurent que quelques microns de profondeur, raconte Wired.

Soucieuse de maîtriser sa technologie, la marque réalise elle-même la gravure et a également mis au point la laque opaque et brillante appliquée en spray sur la surface gravée.

Le mécanisme de la montre est par ailleurs fabriqué à partir d'un alliage de niobium et de zirconium, le rendant insensible aux changements de température. Le bracelet est quant à lui constitué d'acier Oystersteel, extrêmement résistant à la corrosion et utilisé dans la chimie ou l'aérospatiale.

Récupération

Le domaine de l'horlogerie a toujours récupéré de nouvelles technologies développées pour d'autres secteurs, rappelle Wired. La fibre de carbone, développée par l'armée britannique pour les moteurs à réaction, se trouve désormais dans la plupart des montres haut de gamme.

La gravure ionique réactive, utilisée au départ dans la fabrication de semi-conducteurs, est elle aussi maintenant utilisée dans les montres de luxe. Les composés en titane et céramique que l'on trouve dans les boîtiers de montre ont été créés à des fins dentaires et militaires.

Le matériau Carbotech, qui équipe les montres Panerai, a été développé pour les plaquettes de frein. Léger, esthétique et insensible à la corrosion, il permet d'améliorer la résistance et la durabilité de la montre.

Plus récemment, la jeune pousse française Kairod a lancé une collection de montres imprimées avec des techniques 3D issues de l'industrie. «Les marques horlogères sont extrêmement douées pour fouiller dans les nouvelles technologies et les intégrer à leur domaine», remarque Wired.

En réalité, de très nombreuses innovations ont trouvé des débouchés totalement différents de leur objectif d'origine. L'alumine polycristalline translucide, un matériau conçu par la Nasa pour participer au suivi des missiles, sert aujourd'hui à fabriquer des appareils dentaires quasi invisibles et très résistants.

«On considère qu'aujourd'hui environ 10% à 15% de la capacité de recherche des sociétés est “achetée” à l'extérieur», confirme Jean-Yves Legendre, Manager Competitive IP Intelligence chez L'Oréal. S'inspirer sans copier, c'est bien là le secret d'une entreprise innovante.

En ce moment

Dans l'espace, le statoréacteur restera longtemps de la science-fiction

Tech

Dans l'espace, le statoréacteur restera longtemps de la science-fiction

La promesse est pourtant belle.

Le Hamas accuse Israël d'avoir tué un plongeur à l'aide d'un dauphin de combat

Et Cætera

Le Hamas accuse Israël d'avoir tué un plongeur à l'aide d'un dauphin de combat

Une accusation pas si bizarre qu'il n'y paraît.

«The Enigma», le diamant noir de 555,5 carats venu d'outre-espace

Tech

«The Enigma», le diamant noir de 555,5 carats venu d'outre-espace

Un investissement extraterrestre.