Et si ce connecteur devenait inutile? | Neven Krcmarek via Unsplash
Et si ce connecteur devenait inutile? | Neven Krcmarek via Unsplash

Une pièce entière pour recharger, sans fil, vos appareils électroniques

Cette innovation va-t-elle sonner le glas des câbles?

Imaginez que votre cuisine recharge automatiquement votre aspirateur robot, ou que votre téléphone se charge tout seul dans une salle de réunion. Ce rêve pourrait bientôt devenir réalité, grâce à une équipe de recherche de l'université de Tokyo, au Japon: cette dernière a développé un système permettant de charger ou d'alimenter un appareil électrique sans fil n'importe où dans une pièce.

Il est déjà possible de recharger son téléphone sans fil par induction, en le posant sur un socle qui contient des bobines de transmission induisant un champ magnétique. Cette technologie nécessite toutefois que le téléphone portable soit en contact avec la base.

Il existe également un système de résonance magnétique qui permet de recharger des voitures électriques sur des places de parking ou des routes. Mais, généralement, ces technologies produisent soit de grandes quantités d'énergie à faible distance, soit de très petites quantités à longue distance. De plus, les bobines doivent être parfaitement alignées pour obtenir une bonne efficacité.

Couper le fil

Le système mis au point par les scientifiques japonais permet lui de se passer entièrement de support, et de recharger à distance n'importe quel appareil électrique.

La pièce doit pour cela être équipée d'un poteau en cuivre central et de condensateurs placés dans des petites cavités nichées le long des murs. Ces derniers génèrent deux champs magnétiques distincts qui circulent en sens contraire, de telle sorte qu'il n'y ait aucun angle mort.

L'autre difficulté consistait à générer un champ magnétique suffisamment puissant, sans pour autant représenter un quelconque danger pour la santé. À ces fins, le champ magnétique reste confiné à l'intérieur même des condensateurs, tout en offrant la capacité de résonance adéquate.

L'équipe est ainsi parvenue à fournir des puissances de l'ordre de 50 watts avec une efficacité énergétique d'au moins 50% dans 98% du volume de la pièce, rapporte le site New Atlas. Par comparaison, la plupart des chargeurs sans fil sur le marché fournissent entre 5 et 20 watts.

Il est toutefois peu probable que le quidam moyen accepte de démolir les murs de sa maison pour y insérer des plaques en aluminium et des poteaux en cuivre.

On peut donc penser que cette technique sera, dans un premier temps, plutôt destinée à de petits espaces tels que des armoires, ou à des bâtiments spécialisés comme des usines où des robots mobiles pourraient être alimentés en permanence.

Ce dispositif pourrait être intégré à la liste des caractéristiques standards qui s'imposent aux constructions résidentielles neuves, estiment les scientifiques. Un bâtiment du campus de l'université va d'ailleurs bénéficier de cet équipement d'ici cet automne. Une nouvelle qui ne va pas rassurer les phobiques des ondes magnétiques, déjà effrayés par les antennes 5G.

En ce moment

Comment faire un arôme fraise des bois à partir des déchets d'une poubelle

Tech

Comment faire un arôme fraise des bois à partir des déchets d'une poubelle

Les champignons sont champions pour produire des composés aromatiques.

Voitures, implants mammaires, fromages pourris: l'incroyable loterie des soldeurs de containers

Biz

Voitures, implants mammaires, fromages pourris: l'incroyable loterie des soldeurs de containers

Des trésors ou des déchets, mais un business étonnant.

Par accident, des scientifiques ont peut-être révolutionné le secteur énergétique

Tech

Par accident, des scientifiques ont peut-être révolutionné le secteur énergétique

Un ammoniaque plus vert qui pourrait tout changer.