Études design pour le Fering Pioneer. | Fering Technologies

Études design pour le Fering Pioneer. | Fering Technologies

Le Pioneer, un 4x4 sur batteries à l'autonomie de 7.000 km

Mais il y a un truc.

D'abord destinés aux automobilistes citadins n'ayant besoin ni d'une longue autonomie, ni d'une puissance démesurée, les véhicules électriques s'orientent vers de nouveaux publics à mesure que leurs performances s'améliorent.

SUV, 4x4, pick-up et même «muscle cars», virtuellement tous les types de voitures ont désormais leur contrepartie électrique. Mais la proposition de la start-up anglaise Fering est peut-être la plus démesurément ambitieuse de toutes.

L'entreprise a ainsi créé la Fering Pioneer, un véhicule tout-terrain conçu pour rouler dans les conditions les plus extrêmes du monde entier. Mais la promesse la plus folle de Fering est celle que son monstre d'auto pourra rouler sur batteries pendant 7.000 km, et ce, sans avoir besoin de s'arrêter pour recharger.

La clé pour de telles performances est que la Pioneer n'utilise pas une batterie lithium-ion, comme la quasi-totalité des véhicules électriques, mais une batterie lithium-titanate-oxide (LTO). Contrairement à leur équivalent lithium-ion, ces piles peuvent survivre des températures extrêmes allant de 60 à -40 degrés centigrades, explique New Atlas. Elles disposent aussi d'une longue autonomie et d'un temps de chargement rapide.

Malheureusement, il y a un truc: ce ne sont pas réellement ses batteries qui fournissent une autonomie aussi invraisemblable à la Pioneer, les modèles LTO stockant beaucoup moins d'énergie par kilo que leur équivalent lithium-ion.

Prolongateur d'autonomie

En réalité, la Pioneer ne peut rouler que 80 petits kilomètres en utilisant uniquement sa batterie électrique. L'énergie nécessaire aux 6.950 km restants provient d'un gigantesque réservoir, qui alimente un moteur classique fonctionnant au biocarburant.

Cela ne fait pas pour autant de la Pioneer une voiture hybride. Le moteur à carburant ne fait jamais tourner les roues directement: il se contente de recharger la batterie, qui elle seule propulse le véhicule. La batterie est ainsi alimentée en continu, sans avoir besoin de s'arrêter pour recharger.

Grâce à ce système, le moteur à carburant n'a pas besoin d'autant de puissance que celui d'un véhicule tout-terrain classique. Il est ainsi plus petit, moins lourd et énergétiquement beaucoup plus efficace que les 4x4 à essence.

Un prototype a d'ores et déjà été construit par Fering et est en train de subir une série de tests. La start-up vise un début de production de série en 2022. Reste à trouver des acheteurs.

En ce moment

L'entourloupe de la «shrinkflation», menace sur l'éolien, la surprise hypersonique chinoise, une journée sur korii.

Et Cætera

L'entourloupe de la «shrinkflation», menace sur l'éolien, la surprise hypersonique chinoise, une journée sur korii.

Quatre articles pour jeter un autre regard sur le monde.

Cette start-up veut construire des fermes verticales souterraines

Tech

Cette start-up veut construire des fermes verticales souterraines

Produire sa nourriture dans des trous, c'est le concept audacieux de GreenForges.

Pourquoi le changement climatique menace l'électricité éolienne

Tech

Pourquoi le changement climatique menace l'électricité éolienne

La vitesse du vent a tendance à s'affaiblir sous les latitudes tempérées, ce qui compromet le potentiel des éoliennes.