Le nouveau «foldable» de Samsung tient ses promesses, du moins jusqu'à un certain point. | Via Samsung
Le nouveau «foldable» de Samsung tient ses promesses, du moins jusqu'à un certain point. | Via Samsung

Galaxy Z Flip: comment Samsung parvient à plier un écran en verre

La marque coréenne met au défi les lois de la physique.

Le 11 février à San Francisco, Samsung a présenté son nouveau smartphone pliable: le Galaxy Z Flip, refermable verticalement –un «bond en avant», se vantait le géant sud-coréen.

Comme c'est toujours le cas lors des grandes annonces du monde de la tech, Samsung a joué la grandiloquence, soutenant que son produit tordait les lois de la physique. «Nous avons fait l'impossible en créant un verre ultra-fin qui se plie», soulignait l'entreprise, qui a nommé le matériau «Ultra Thin Glass» (UTG).

Les premières personnes à tester le téléphone ont logiquement eu l'irrépressible envie de torturer ce pauvre Galaxy Z Flip en le rayant, en essayant de le tordre et en l'endommageant de toutes les manières.

Bien qu'admettant qu'il s'agissait du meilleur smartphone pliable jamais sorti, le YouTubeur JerryRigEverything a précisé que l'écran n'était «en aucun cas résistant aux rayures». Il prétend que celui-ci n'est pas vraiment en verre, mais issu d'un matériau hybride entre le plastique et le verre.

Sauf que Samsung n'a pas menti, et que cet écran est véritablement constitué de verre ultra-fin. Les lois de la physique sont assez simples à ce sujet: presque tous les matériaux peuvent être pliés s'ils sont découpés de manière assez fine. Et c'est aussi vrai pour le verre qui, scientifiquement parlant, n'est pas un solide cristallin mais un gel.

30 microns (et un peu de plastique)

On sait comment plier le verre manuellement depuis les années 1950 et l'invention de la vitrocéramique par un ingénieur de la société américaine Corning. L'écran du Galaxy Z Flip est le résultat de plusieurs générations d'innovations.

The Verge, qui a interrogé deux experts en verrerie de Corning et de l'allemand Schott, note que «tout ce qui descend sous les 100 microns peut être plié» –pour rappel, le micron est une unité de longueur valant un millionième de mètre.

Samsung affirme utiliser un verre épais de 30 microns, auquel le constructeur ajoute effectivement une fine couche protectrice en plastique.

Malgré son apparente supériorité sur son principal concurrent, le Motorola Razr, le Galaxy Z Flip essuie certaines critiques dans la presse spécialisée. Un journaliste de TechCrunch rapporte par exemple qu'une goutte s'est glissée sous l'écran après moins de deux jours d'utilisation.

Pour sa part, Samsung recommande de manipuler son écran «avec précaution» et donne à sa clientèle une liste de conseils pour ne pas l'abîmer prématurément.

Le Galaxy Z Flip semble être un bon smartphone, aux qualités indéniables. Mais ne vous ruez pas pour autant l'acheter: il est encore trop tôt pour cette technologie.

En ce moment

Un PowerPoint mortel, les magouilles de Jeff Koons et Kanye West, un bouclier contre la haine, une journée sur korii.

Et Cætera

Un PowerPoint mortel, les magouilles de Jeff Koons et Kanye West, un bouclier contre la haine, une journée sur korii.

Le récap' du jour.

EskootR, la F1 de la trottinette électrique, sera lancé en 2021

Tech

EskootR, la F1 de la trottinette électrique, sera lancé en 2021

Des engins surpuissants s'affronteront sur les circuits de ce nouveau championnat de sport mécanique.

Bodyguard, l'app qui protège parlementaires et YouTubeurs

Biz

Bodyguard, l'app qui protège parlementaires et YouTubeurs

Avec son bouclier contre la haine et les insultes, la start-up française souhaite enrayer le harcèlement sur les réseaux sociaux.