Une idée moins merdique qu'il n'y paraît. | Sincerely Media via Unsplash
Une idée moins merdique qu'il n'y paraît. | Sincerely Media via Unsplash

En Corée du Sud, des excréments échangés contre une cryptomonnaie

Des toilettes les transforment en une énergie a priori renouvelable.

«Si on pense “outside of the box”, les fèces ont une valeur précieuse pour faire du fumier ou de l'énergie. J'ai placé cette valeur dans un circuit écologique.» C'est ainsi que Cho Jae-weon, urbaniste et chercheur en questions environnementales pour l'Université nationale de science et de technologie d'Ulsan, en Corée du Sud, présente son invention, au croisement de l'art et de la science.

Celle-ci consiste en des toilettes récompensant les personnes y faisant leur petite affaire, plus précisement leur grosse commission, d'une cryptomonnaie nommée Ggool («miel» en coréen). Cette dernière permet, sur le campus de l'université, de se payer des livres, un café, voire des nouilles instantanées et des fruits pour contribuer à boucler la boucle.

Or brun

Pour ne pas gâcher une seule goutte d'eau, ces latrines 2.0 nommées BeeVi utilisent une pompe à vide pour envoyer leur précieuse cargaison dans un réservoir souterrain, où elle est ensuite transformée en méthane ou en fumier. Le premier est utilisé sur le campus pour alimenter divers appareils électriques.

Ce retraitement n'a rien de négligeable. Selon les calculs du scientifique, étalés par Reuters puis repris par Gizmodo, chaque être humain défèque en moyenne 500 grammes de caca par jour, matière que des micro-organismes peuvent transformer en 50 litres de méthane. C'est, explique-t-il, suffisant pour générer 0,5 kWh ou faire rouler un véhicule sur 1,2 kilomètre.

«Je n'avais jusqu'ici pensé aux excréments que comme à quelque chose de sale, mais c'est désormais un trésor d'une grande valeur pour moi», confie à Reuters un étudiant sur le petit marché du campus où les Ggool peuvent être échangés. «Je parle même d'excréments pendant mes repas pour réfléchir aux livres que je voudrais m'acheter.»

En ce moment

Ça se précise: le Royaume-Uni entraînera les pilotes ukrainiens sur des appareils de l'Otan

Tech

Ça se précise: le Royaume-Uni entraînera les pilotes ukrainiens sur des appareils de l'Otan

Une annonce qui pourrait en débloquer bien d'autres.

La start-up israélienne NT-TAO veut créer des mini-réacteurs à fusion nucléaire ultra-densifiés

Tech

La start-up israélienne NT-TAO veut créer des mini-réacteurs à fusion nucléaire ultra-densifiés

Elle vient de lever 22 millions de dollars.

🕵️ Le U-2 américain qui espionne le ballon chinois 📉 L'effondrement des finances russes 💣 La fabrique d'un obus, hier sur korii.

Et Cætera

🕵️ Le U-2 américain qui espionne le ballon chinois 📉 L'effondrement des finances russes 💣 La fabrique d'un obus, hier sur korii.

Quatre articles pour jeter un autre œil sur le monde.