Pan dans les dents. | Gaijin Entertainment
Pan dans les dents. | Gaijin Entertainment

Exigeant un tank plus réaliste, un joueur de «War Thunder» partage des documents secret défense

La boulette (de canon).

Peut-être avez-vous, ici ou là, croisé l'une des innombrables publicités pour War Thunder, un jeu de guerre multijoueur et free to play joué par près de 25.000 gamers simultanément, publié par Gaijin Entertainment et disponible sur à peu près sur toutes les plateformes imaginables.

Doté d'un arsenal impressionnant de plus de 1.800 véhicules, avions et tanks, War Thunder attire nombre d'aficionados de la chose militaire. Voire des militaires de métier qui, lors de leurs permissions, semblent souhaiter prolonger le plaisir des attaques par le flan et des déflagrations métalliques.

Certains sont plus tatillons que les autres lorsque vient la question du réalisme technique des véhicules offerts par le jeu. L'un d'eux, connu sous le sobriquet de Pyrophoric, a pris le divertissement tellement à cœur qu'il a fini par diffuser sur un forum, à l'attention de Gaijin, des documents classifiés par l'armée britanniques, pour exiger que le Challenger 2 présenté par War Thunder soit plus proche de son modèle existant dans le monde réel.

«L'image n'est pas exactement à l'échelle, elle ne sert qu'à montrer la position relative des différents éléments et je me permets de prouver mes dires», a écrit Pyrophoric sur le forum du jeu, où il a publié la reproduction d'une page d'un manuel technique du tank en question (un Army Equipment Support Publication, ou AESP).

Tank il y a de l'amour

L'armée britannique considère logiquement ces publications comme classifiées. «En continuant à disséminer ces images, vous violez l'Official Secrets Act tel que stipulé sur la première page du document, un crime qui peut mener à quatorze ans de prison en cas de procès», a répondu un modérateur du forum, sans doute quelque peu effrayé par une telle fuite.

Comme le note Eurogamer, ces bisbilles autour du Challenger 2 ne sont pas nouvelles: elles durent depuis son inclusion dans le jeu en 2019, le post de forum lui étant consacré comptabilisant 8.000 messages et 319 pages. Parmi les utilisateurs les plus actifs, depuis les origines de la querelle, se trouve bien sûr Pyrophoric.

Le site spécialisé UK Defense Journal explique que ledit Pyrophoric se présente comme vivant à Tidworth, une petite ville située dans le Wiltshire, en Angleterre. Et que trouve-t-on à Tidworth? Le Royal Tank Regiment, qui est justement équipé du Challenger 2.

Si les documents classifiés ont été promptement retirés du forum où ils ont été postés, et si Gaijin Entertainment a répondu ne pas souhaiter se servir de telles sources pour alimenter le réalisme de son jeu, l'affaire a fait suffisamment de bruit pour qu'un militaire britannique un peu trop indiscret soit probablement en train de passer un sale quart d'heure.

En ce moment

Sale guerre et guerre sale: l'Ukraine réclame des armes à sous-munitions aux États-Unis

Tech

Sale guerre et guerre sale: l'Ukraine réclame des armes à sous-munitions aux États-Unis

Qui n'ont pas formellement dit non.

En Inde, le Rafale M prêt à botter les fesses du F/A-18E de Boeing

Tech

En Inde, le Rafale M prêt à botter les fesses du F/A-18E de Boeing

Le charme du Frenchie opère dans ce pays en quête de nouveaux porte-avions.

Des chercheurs adaptent de vieux moteurs diesel à l'hydrogène, et ça change tout

Tech

Des chercheurs adaptent de vieux moteurs diesel à l'hydrogène, et ça change tout

Moins 86% d'émissions de CO2, et presque pas d'oxydes d'azote: une révolution?