Comme dans Star Wars. | XTURISMO Official via YouTube
Comme dans Star Wars. | XTURISMO Official via YouTube

Le XTurismo Limited Edition, une improbable moto volante japonaise à 700.000 dollars

«I believe I can fly.»

Si vous avez toujours rêvé d'avoir votre propre véhicule volant personnel, ce rêve peut désormais être réalité. Pour la modique somme de 77,7 millions de yens (586.000 euros), vous pouvez vous offrir le XTurismo Limited edition de la start-up japonaise A.L.I. Technologies.

Le XTurismo prend la forme d'une assise de moto reposant sur six propulseurs à hélices alimentés par un moteur classique et quatre moteurs électriques. Malgré ses 300 kilos, A.L.I. Technologies promet que son engin peut voler pendant quarante minutes et se déplacer à 100 km/h.

Ne vendez pas tout de suite votre Ferrari pour la remplacer par une moto volante, car survoler le commun des mortels et leurs routes embouteillées n'est pas pour demain. La première démonstration publique du véhicule s'est déroulée sur une piste automobile non loin du mont Fuji, et le directeur d'A.L.I. Technologies admet que son usage devra pour le moment se limiter à ce type d'environnement contrôlé.

Intérêt industriel

Malgré des conditions d'utilisation encore très limitées, l'entreprise est soutenue par l'ancien joueur de l'AC Milan Keisuke Honda et par une multitude d'investisseurs prêts à parier sur le futur de ce genre de technologie.

Parmi eux, des start-up spécialisées dans le développement de véhicules aériens personnels comme Joby Aviation en Californie et AIR en Israël, mais aussi des géants technologiques, dont Mitsubishi Electric et Kyocera.

Si le grand public ne pourra pour l'instant utiliser son joujou à un demi-million de dollars que pour faire des tours de piste, A.L.I. Technologies assure que son invention pourra être très utile aux équipes de sauveteurs voulant accéder à des zones à accès difficile.

En ce moment

Crise alimentaire: le crime profite à la Russie

Biz

Crise alimentaire: le crime profite à la Russie

Des millions de morts potentiels, mais des milliards dans les caisses de Moscou.

Aux États-Unis aussi, le nucléaire a de gros soucis

Tech

Aux États-Unis aussi, le nucléaire a de gros soucis

Le parc est vieillissant et l'ensemble du réseau menace de craquer.

L'armée russe a un gros, gros problème avec ses ponts flottants

Tech

L'armée russe a un gros, gros problème avec ses ponts flottants

Les échecs se répètent et se ressemblent, au grand étonnement des analystes occidentaux.