Hyper connectée, hyper automatisée, hyper surveillée, la ville du futur selon Toyota. | Via Toyota
Hyper connectée, hyper automatisée, hyper surveillée, la ville du futur selon Toyota. | Via Toyota

Avec sa «ville prototype», Toyota va construire son propre Westworld

Heureusement, contrairement à la série (spoiler), il n'est pas prévu d'y tuer qui que ce soit.

Voici l'une des annonces les plus suprenantes du CES 2020. Le PDG de Toyota Akio Toyoda a dévoilé la construction, près du mont Fuji au Japon, de Woven City, une «ville prototype» de 2.000 habitant·es qui permettra de tester de nombreuses technologies.

Selon Fast Company, l'initiative concerne de nombreux secteurs: intelligence artificielle, mobilité humaine, robotique, science des matériaux, énergies renouvelables... Des salarié·es de Toyota ainsi que des volontaires habiteront Woven City à temps plein, pour servir de cobayes.

Akio Toyoda indique que ce projet servira notamment à expérimenter des innovations en lien avec l'autonomie et la smart city, dans un contexte où les constructeurs automobiles sont contraints de diversifier leurs activités.

Toujours d'après le PDG de l'entreprise japonaise, Woven City sera pourvue d'une «infrastructure du futur, connectée, numérique et durable, alimentée en énergie par la technologie de pile à combustible à hydrogène de Toyota». L'entreprise privilégie déjà cette piste pour ses véhicules électriques, plutôt que les batteries lithium-ion.

Utopie ou dystopie?

Implantée sur le site d'une ancienne usine Toyota, la ville promet des domiciles hyper connectés, équipés de robots domestiques, de systèmes automatiques pour réapprovisionner les réfrigérateurs ou sortir les poubelle et de surveillance en temps réel de la santé des résident·es.

Woven City n'accueillera que des véhicules autonomes et «propres», comme les étranges e-Palette, bien que Toyota s'oppose aux normes d'émissions de CO2 pour les moteurs thermiques. Des voies seront réservées aux piétons, d'autres aux véhicules autonomes, et certaines seront mixtes.

Le projet évoque à la fois le phalanstère de Charles Fourier, les agglomérations ad hoc et les villes d'entreprisecompany towns»), construites pour les ouvriers par leurs employeurs afin de renforcer leur contrôle sur leur vie.

Peut-on s'habituer à vivre dans un environnement aussi automatisé et surveillé que Woven City? La ville parviendra-t-elle à garder ses habitant·es sur le long terme? Ces interrogations n'ont curieusement pas été évoquées par Toyota lors de sa présentation.

En ce moment

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Les dix meilleurs articles de la semaine, pour un dimanche sans une trace d'ennui.

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Tech

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Vos vieux ordis ou smartphones contiennent des trésors qui peuvent être extraits grâce à la chimie.

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Tech

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Le Shinkansen N700S -avec un «S» pour «suprême»- peut se déplacer même en cas de coupure de courant.