Les véhicules autonomes T-Pod d'Einride, en 2018 à Detroit. | Nova Safo / AFP

Les véhicules autonomes T-Pod d'Einride, en 2018 à Detroit. | Nova Safo / AFP

Bienvenue dans l'ère des camions télécommandés

Le Suédois Einride recrute des personnes chargées de conduire, sans bouger d'un mètre, ses véhicules autonomes.

Les enfants fans de voitures télécommandées en rêvaient, la technologie l'a fait. Einride, une entreprise de transport suédoise, recrute des personnes capables de conduire à distance des camions sans chauffeur, raconte Forbes.

Bien évidemment, ces candidat·es recevront une formation afin d'apprendre les techniques de base de la conduite via télécommande. Les campagnes de recrutement débuteront en mars pour la Suède et cet été aux États-Unis.

Les premiers mois feront office de phase d'expérimentation, au cours de laquelle les opérateurs ou opératrices et les technicien·nes d'Einride échangeront sur les forces et faiblesses des véhicules.

Quelques essais ont déjà été réalisés sur des routes publiques en Suède et, depuis décembre, la compagnie transporte des produits Coca-Cola dans le cadre d'un programme test.

Moins de carburant, moins de personnel

Selon Robert Falck, fondateur et président d'Einride, les véhicules autonomes permettraient de réduire drastiquement la consommation d'énergie de l'industrie du transport routier. Les coûts en carburant pourraient passer de 60 à 18 centimes par mile.

«Nous sommes sur un marché qui consomme plus de 5 milliards de barils de pétrole, uniquement pour transporter des biens», a-t-il exposé lors d'une conférence. «Nous avons une opportunité aujourd'hui de repenser la façon dont nous transportons, en créant une meilleure solution pour demain.»

Einride voit également dans les véhicules autonomes une façon de contourner l'actuelle pénurie de chauffeur·es. Aux États-Unis en 2017, une étude a montré que l'industrie du transport avait besoin de 51.000 personnes supplémentaires pour fonctionner à un régime normal.

Pour l'entreprise suédoise, l'objectif à terme est de faire contrôler à chaque opérateur ou opératrice une dizaine de camions à la fois.

Dans l'industrie du transport, la course aux véhicules autonomes a déjà commencé. Des sociétés telles que Starsky Robotics, Ike, Thor Trucks ou encore Daimler et Volvo travaillent actuellement sur leurs propres camions sans personne au volant.

En ce moment

Les inquiétantes failles de sécurité du nucléaire militaire américain

Et Cætera

Les inquiétantes failles de sécurité du nucléaire militaire américain

La sûreté semble trop souvent compromise dans le fameux laboratoire de Los Alamos.

La Sibérie, terre promise des cryptomonnaies?

Tech

La Sibérie, terre promise des cryptomonnaies?

La région pourrait devenir un enjeu stratégique pour l'indépendance numérique russe.

Cet été, adonnez-vous au «glamping»

Biz

Cet été, adonnez-vous au «glamping»

La mode est au camping glamour, dont le marché explose à la suite de la crise sanitaire.