Un grand saut, du moins une longue glissade, dans le vide. | Transpod
Un grand saut, du moins une longue glissade, dans le vide. | Transpod

TransPod présente l'hyperloop FluxJet, un «train-avion» capable d'atteindre 1.000 km/h

Ça va aller vite. Très vite.

Relier Calgary et Edmonton, dans la province de l'Alberta (Canada), en un claquement doigt ou à peine plus: c'est le pari un peu fou fait par la start-up canadienne TransPod, qui vient de présenter avec tambours, trompettes et fierté son projet de FluxJet.

Présenté comme un hybride entre un train et un avion, se basant sur «un nouveau domaine de la physique appelé “veillance flux”», ainsi que l'explique le communiqué de presse de la jeune pousse, le FluxJet est un engin purement électrique à sustentation magnétique, capable de se déplacer, «dans une voie de guidage protégée, à plus de 1.000 km/h».

En zones urbaines, le FluxJet est conçu pour pouvoir voyager à des vitesses normales. Mais une fois éloigné des habitations, il peut pénétrer dans un sas de lancement, qui fait le vide dans le tube l'entourant et le fait accélérer. La sustentation magnétique prend ensuite le relais pour que l'ensemble puisse, sans friction, atteindre sa vitesse maximale.

Train à très très très grande vitesse

Comme le détaille Interesting Engineering, le train est composé de wagons de 25 mètres de long, capables d'emporter 54 passagers à très haute vitesse. Ou des marchandises: avec 10 tonnes de charge maximale par wagon, c'est aussi clairement ce côté que le FluxJet lorgne.

Alors qu'un prototype en taille réduite de la chose a été présenté il y a quelques semaines, lors d'un événement à Toronto, la start-up a annoncé avoir levé 550 millions de dollars américains (soit à peu près la même somme en euros). De quoi débuter la conception de cette première ligne TransPod entre Calgary et Edmonton, un projet estimé à 18 milliards de dollars US.

TransPod n'est bien sûr pas la seule sur les rails –sans mauvais jeu de mots– de cette révolution annoncée des transports. En 2021, HyperloopTT détaillait par exemple sa propre solution, dédiée au fret, et commençait des tests près de Toulouse. Virgin Hyperloop poursuit également ses développements, mais a, comme HyperloopTT, annoncé réorienter ses activités vers le seul transport de marchandises.

TransPod, qui pense aussi à terme à la France comme potentielle terre de conquête, sera-t-elle la première à faire voler, au ras du sol et à très haute vitesse, des passagers de chair et d'os? Réponse dans quelques années, mais c'est tout le mal qu'on lui souhaite: en cas de victoire, ses «hyperloops», comme d'autres projets similaires, pourraient enfin sortir des esprits des ingénieurs pour bouleverser concrètement les vies quotidiennes.

En ce moment

Plus de 50 jours en vol: le Zephyr, drone de tous les records, est toujours en l'air

Tech

Plus de 50 jours en vol: le Zephyr, drone de tous les records, est toujours en l'air

Conçu par Airbus, le drôle d'animal ne veut plus descendre.

La Corée du Nord offre 100.000 soldats à la Russie pour l'aider en Ukraine

Et Cætera

La Corée du Nord offre 100.000 soldats à la Russie pour l'aider en Ukraine

Une alliance des forces sombres.

Dix anecdotes folles que vous ignoriez sur le mythique SR-71 «Blackbird»

Tech

Dix anecdotes folles que vous ignoriez sur le mythique SR-71 «Blackbird»

L'avion de toutes les extravagances.