Jouer entre amis, c'est quand même plus rigolo. | Ubisoft
Jouer entre amis, c'est quand même plus rigolo. | Ubisoft

Ubisoft Connect, un trait d'union pour les gamers

Agnostique et unifié, l'écosystème maison de l'éditeur est entièrement refondu et promet d'être plus social.

Après dix ans de bons et loyaux services qui ont accompagné la maturation de l'entreprise, l'écosystème bâti par Ubisoft autour de ses jeux et de sa communauté de gamers fait peau neuve.

Exit Uplay et l'Ubisoft Club, refondus et modernisés en un ensemble unique nommé Ubisoft Connect. Ce dernier verra le jour en même temps que Watch Dogs: Legions, le 29 octobre et devrait toucher, cela n'a rien d'anodin, plus de 100 millions de joueurs et joueuses actives.

«En dix ans, les jeux ont changé, les joueurs ont changé. Avec Ubisoft Connect, on a voulu tout réunir en une seule expérience, unifiée sur toutes les plateformes», nous a expliqué Charles Huteau, directeur créatif chez Ubisoft qui, avec Stéphanie Perotti, s'est chargé de superviser le vaste chantier.

Dans une industrie mutante, valsant entre consoles de nouvelle génération, solide communauté PC, explosion des usages mobiles et émergence des services de jeux en streaming, Charles Huteau met en avant le renforcement de la «vision agnostique» d'Ubi.

Disponible en jeu, l'interface d'Ubisoft Connect a ainsi été conçue pour être similaire sur tous les jeux et les supports: la communication entre gamers ne dépendra plus de leurs goûts particuliers en matière de plateforme, et ils devraient pouvoir passer de l'une à l'autre sans friction.

«Avec Stadia, avec Luna d'Amazon ou toutes les plateformes qui existent déjà, les joueurs disposent d'un grand choix. C'est une chose que l'on veut accompagner. On veut leur permettre de passer de l'une à l'autre sans problème, en gardant leurs amis, leurs progrès, leurs performances ou leur expérience. On a un portfolio qui nous permet d'offrir beaucoup de valeurs et de styles différents, d'Assassin's Creed à Just Dance en passant par Rainbow Six: on veut créer les ponts.»

Amitié sacrée

Nerf de la guerre des jeux modernes, Fortnite en tête, le social est lui aussi renforcé. «Nos jeux sont devenus des jeux live, les joueurs veulent jouer avec leurs amis, suivre leur activité, et ce quelle que soit la plateforme. C'est un bénéfice pour tout le monde: les jeux n'ont jamais été aussi fun qu'en pouvant être joués à plusieurs, qu'en étant vécus collectivement. L'aspect social permet une expérience plus positive: on veut proposer les outils qui favorisent cela.»

Ubisoft Connect sera donc «cross-platform et cross-progression», sa base dans le cloud lui permettant une plus grande flexibilité qu'auparavant. Les systèmes de loyauté et de challenges ont été repensés pour accompagner le temps désormais long d'un jeu, les statistiques et le leaderboard ont été revus pour unifier les expériences de jeu, un fil d'actualité permettra de connaître ses activités, tout comme celles de ses petit·es camarades.

L'interface disposera de petites applications dédiées à chacun de ces domaines. L'une d'entre elles, nommée «Smart Intel», se basera sur les habitudes propres à chaque gamer pour lui proposer des conseils personnalisés.

Tout ceci semble bénéfique pour les gamers qui en feront l'usage. Mais une telle récolte de données, dans un monde où elles valent si cher, peut poser question. Charles Huteau le promet: il n'est pas question pour Ubisoft Connect d'être une «machine marketing», le projet étant le même qu'il y a dix ans: «prendre soin des joueurs».

En ce moment

Avec le Covid-19, le Black Friday est devenu un jour comme un autre

Biz

Avec le Covid-19, le Black Friday est devenu un jour comme un autre

Aux États-Unis, les promotions de fin novembre sont bien moins agitées que d'habitude.

Acheter une carte graphique dernière génération? Mission impossible!

Tech

Acheter une carte graphique dernière génération? Mission impossible!

Les magasins sont pris d'assaut à cause d'une pénurie.

La guerre des lobbies du «low carb»

Biz

La guerre des lobbies du «low carb»

Les partisans des régimes pauvres en glucides tentent d'influencer les normes nutritionnelles qui doivent être revues prochainement.