Le lien vital de la nation ukrainienne. | Aris Messinis / AFP
Le lien vital de la nation ukrainienne. | Aris Messinis / AFP

Les agents des télécoms, héros discrets de la guerre en Ukraine

Un combat de l'ombre vital pour le pays.

Leurs armes sont les câbles, les ordinateurs et les tournevis. En équipe, avec leur bleu de travail sur le dos, les agents ukrainiens des entreprises de télécommunications s'évertuent à assurer la continuité d'internet dans le pays.

Depuis maintenant plusieurs semaines, les bombardements russes ont endommagé de nombreux bâtiments stratégiques, mais aussi une partie du réseau téléphonique et internet filaire.

Dans ce combat, on retrouve à la fois des géants des télécoms, qui desservent près de la moitié des Ukrainiens, comme la société de télécommunications Kyivstar, mais aussi des acteurs plus modestes, mais tout aussi vaillants, comme Triolan.

Nuit et jour, malgré les difficultés liées aux bombes, au couvre-feu, au manque de lumière, les réparateurs sont là, prêts à rallumer internet à tout instant.

Leur objectif: permettre à la population de rester en contact les uns avec les autres et se faire entendre au-delà des frontières, pour au moins gagner le pan psychologique de la guerre.

Hyperconnexion

«Cette guerre est probablement le premier cas de l'histoire où l'importance des communications, de leur maintien en ligne, est si élevée. Cela explique probablement pourquoi l'Ukraine continue de résister avec succès à cette agression», argumente Victor Zhora, chef adjoint du Service d'État pour les communications spéciales et la protection de l'information lors d'une conférence de presse.

Pourtant, selon les données publiées par la société de cybersécurité Check Point, le nombre moyen d'attaques hebdomadaires en Ukraine a augmenté de 20% depuis le début du conflit. Ce qui n'empêche pas le pays de tenir bon: selon Kyivstar, plus gros opérateur d'Ukraine, seulement 2% de ses stations de base ne fonctionnaient plus le 9 mars.

Les raisons de cette résistance technique? Le maillage du pays en fibre optique et son interconnexion avec plusieurs pays voisins, comme la Pologne ou la Roumanie, permettent de re-router le trafic en fonction des différentes coupures presque en temps réel.

À ceci s'ajoutent les sources d'alimentation autonomes placées dans toutes les bases de télécommunication, qui permettent au réseau de continuer à fonctionner pendant quatre à cinq heures en cas de coupure d'électricité intempestive.

«Tout le pays est sur internet, les annonces de frappes aériennes arrivent sur les chats et les réseaux sociaux, et les Russes continuent de frapper les tours de télévision dans l'espoir de couper le pays de l'information», comme le souligne sur Twitter Kristina Berdynskykh, journaliste du média ukrainien NV. Avec cette hyperconnexion, l'Ukraine semble avoir un coup d'avance.

En ce moment

💸 L'effondrement de Tesla 🔫 Un antique char russe en Ukraine 🚀 La Chine contre Starlink, hier sur korii.

Et Cætera

💸 L'effondrement de Tesla 🔫 Un antique char russe en Ukraine 🚀 La Chine contre Starlink, hier sur korii.

Quatre articles pour regarder le monde autrement.

La Chine cherche comment se débarrasser du Starlink d'Elon Musk en cas de conflit

Tech

La Chine cherche comment se débarrasser du Starlink d'Elon Musk en cas de conflit

Le guerre des étoiles? Vous n'avez encore rien vu.

Tesla est-elle sur le point de s'effondrer en Bourse?

Biz

Tesla est-elle sur le point de s'effondrer en Bourse?

La fin d'une confiance déraisonnable.