«Super énorme avion Pro UAV»: encore un grand merci aux traducteurs robotisés. | Capture d'écran via AliExpress
«Super énorme avion Pro UAV»: encore un grand merci aux traducteurs robotisés. | Capture d'écran via AliExpress

L'Ukraine se serait servie de drones chinois commandés sur Aliexpress pour frapper une raffinerie russe

La guerre low cost passerait désormais les frontières.

Le 22 juin émergeaient dans les médias et sur les réseaux sociaux les images d'une raffinerie de pétrole de la région de Rostov, en Russie mais à quelques encablures seulement de l'Ukraine, frappée par ce qui semble être les attaques successives de deux drones suicide.

Moscou pointe logiquement Kiev du doigt. Si l'Ukraine est bien responsable, elle a peut-être réussi à paralyser en partie une infrastructure importante pour la conduite des opérations militaires du Kremlin dans le Donbass.

La raffinerie, pour sa part, a affirmé que «résultant d'une action terroriste depuis la frontière ouest de la région de Rostov, deux drones ont frappé les installation technologiques de Novochakhtinsk».

Peu après, les autorités de la région ont précisé que les débris de deux appareils avaient été retrouvés, mais que l'attaque n'avait fait que des dégâts matériels.

Comme l'explique The Drive, des vidéos des instants précédant le «bombardement» ont vite émergé. On y aperçoit les formes de ce qui semble être les deux kamikazes responsables de l'explosion.

C'est alors que les experts de Twitter se sont mis en branle, cherchant à déterminer quel modèle d'appareil aurait bien pu être utilisé par l'Ukraine pour mener cette opération suicide.

Livraison en relais colis

Pourrait-il s'agir de Bayraktar TB2, l'un des héros volants de la guerre en Ukraine? À l'instar des drones aperçus dans les cieux de Novochakhtinsk et visibles dans les vidéos et captures diffusées peu après l'attaque, l'appareil turc dispose d'une double queue. Les similitudes s'arrêtent néanmoins là: les empennages des deux appareils n'ont rien à voir.

Même chose pour les drones ukrainiens PD-1 ou PD-2: la partie arrière des appareils incriminés ne ressemble pas à celle de ces aéronefs de fabrication locale utilisés par Kiev depuis le début de l'invasion russe.

Autre théorie: l'utilisation de drones russes Forpost, sur lequel l'Ukraine aurait pu mettre la main ces derniers mois, avant de le remettre en état et de le renvoyer à l'envoyeur, comme un mortel cadeau. Mais cela est peu probable, d'autant que là encore, des différences assez nettes sont visibles entre les deux types de drones.

Mais certains observateurs ont noté que les drones attaquant la raffinerie de Novochakhtinsk ressemblaient trait pour trait à un appareil que n'importe quel quidam peut commander sur Aliexpress, le concurrent chinois d'Amazon, pour la modique somme de 5.000 à 10.000 dollars (4.700 à 9.500 euros), frais de port non inclus, selon les vendeurs.

Nommé Skyeye, l'appareil offre, selon le site et ainsi que le rapporte The Drive, les spécifications suivantes: fabrication en fibre de verre, vitesse maximale de 150 km/h, poids maximal à l'envol de 90 kg avec capacité d'emport de 30 à 45 kg, etc.

Ce ne serait ni la première fois que l'Ukraine utiliserait des drones sortant quelque peu de l'ordinaire militaire ni la première fois qu'elle frapperait la Russie sur ses terres –ce qu'elle parvient parfois à faire grâce à des missions à très haut risque.

Mais si cette attaque d'une raffinerie par un drone commandé sur Aliexpress devait être confirmée, ce serait une preuve supplémentaire que les défenses anti-aériennes russes ont quelques ennuyeux défauts, pour dire le moins. Ce serait également une démonstration de plus que les règles, les méthodes et, surtout, le commerce de la guerre moderne ont très largement changé. Le monde entier observe et en prend de la graine.

En ce moment

La peinture la plus blanche du monde, bientôt sur votre maison, votre auto et votre avion

Tech

La peinture la plus blanche du monde, bientôt sur votre maison, votre auto et votre avion

Plus blanc que blanc, et de nombreux avantages.

Dans les «chambres à trois tatamis»: 9 m² pour loger les jeunes Tokyoïtes

Et Cætera

Dans les «chambres à trois tatamis»: 9 m² pour loger les jeunes Tokyoïtes

Tout est une question d'agencement.

Pour se remplumer en Ukraine, la Russie sort ses antiques chars T-62 de la casse

Tech

Pour se remplumer en Ukraine, la Russie sort ses antiques chars T-62 de la casse

C'est dans les (très) vieux pots qu'on fait les meilleurs désastres.