Livraison express, multiple, et mortelle. | Capture d'écran GirkinGirkin via Twitter
Livraison express, multiple, et mortelle. | Capture d'écran GirkinGirkin via Twitter

Bières, appâts de pêche et grenades: les folles transformations des drones ukrainiens

Lorsqu'il s'agit de tuer, l'imagination n'a aucune limite.

Drôle d'histoire que raconte, une fois de plus, l'excellent The War Zone, quelques jours après que nous avons rapporté la radicale adaptation à la guerre de drones de loisir plutôt basiques.

Une entreprise néerlandaise aurait, spécifiquement pour les forces ukrainiennes, inventé pour l'adjoindre à un drone commercial un magasin à grenades ou mortiers, capable de délivrer de multiples petites bombes sur ses cibles.

Comme l'explique le site, ce petit panier à grenades volant a peut-être déjà été vu en action au travers d'une vidéo croisée ces derniers temps sur les réseaux sociaux. On y voit, depuis le ciel, quatre obus de mortiers d'une taille compatible avec ceux logeables dans le magasin vu plus haut, lancés sur ce qui semble être un char T-72.

La transformation d'un drone de loisir tout à fait commun en un lanceur de grenades, un phénomène déjà vu dans d'autres guerres récentes comme en Irak ou en Syrie, est déjà en soi un développement intéressant sur le plan tactique.

Le fait de pouvoir démultiplier les frappes de ces bombes légères sur une même cible, ou de viser plusieurs cibles lors d'un même vol, est à l'évidence encore plus utile aux armées qui utilisent l'engin.

Le plus curieux dans cette affaire est que certains observateurs expliquent –sans pour autant apporter le moindre début de preuve– que ce magasin à grenades inventé par la firme néerlandaise non spécifiée pourrait être adapté de recherches d'Heineken destinées à un tout autre type de mission, moins mortelle (bien que l'alcool le soit aussi): la livraison de bières.

La pêche à la mort

La créativité quant à l'adaptation des drones et objets les plus communs à de nouvelles missions de mort n'a semble-t-il pas de limite. Sur Twitter, le très actif et très suivi Ukraine Weapons Tracker montrait ainsi une autre drôle de transformation: celle de «bombes à appâts», utilisées par les pêcheurs 2.0 et facilement trouvables dans le commerce, en réceptacles à grenades.

Quant aux Russes, pourtant en toute logique dotés de quantités importantes de matériels purement militaires, ils ne sont pas les derniers dans cette course aux recyclages bizarres d'objets domestiques en vecteurs de la mort tombée du ciel.

Des vidéos montrent ainsi des grenades contenues dans un mug en porcelaine ou un verre en plastique lancées sur des positions ukrainiennes depuis ce qui semble être des drones «basiques». La nature molle ou cassable du contenant est supposée permettre l'explosion de la grenade lors de son contact avec la cible.

On peut bien sûr regretter que cette inventivité et ces compétences techniques soient utilisées en temps de guerre et pour semer le trépas, plutôt qu'en temps de paix pour améliorer le monde.

Mais les armées des grandes nations, comme leurs forces de l'ordre en général, doivent prendre note de ce qui se passe en Ukraine: la capacité à abattre cette menace des drones domestiques est clairement en train de devenir vitale sur tout champ de bataille, et le Pentagone notamment y travaille très activement.

Surtout, les techniques montrées ici, facilement reproductibles pour quiconque dispose d'un bagage de bricoleur du dimanche un peu plus doué que la moyenne, pourraient également être utilisées en dehors d'un contexte guerrier, par exemple par des terroristes.

En ce moment

🔨 Wagner menace le Parlement européen ♨️ Le désastre derrière notre confort hivernal 🍺 La seconde vie de la Bud du Qatar, une journée sur korii.

Et Cætera

🔨 Wagner menace le Parlement européen ♨️ Le désastre derrière notre confort hivernal 🍺 La seconde vie de la Bud du Qatar, une journée sur korii.

Quatre articles pour comprendre le monde en avance.

L'hiver confortable des Européens, un désastre absolu pour les pays émergents

Tech

L'hiver confortable des Européens, un désastre absolu pour les pays émergents

Notre continent a fait des réserves. D'autres vont en pâtir, longtemps.

Une masse ensanglantée: l'effrayant «cadeau» de Prigojine et du Groupe Wagner au Parlement européen

Et Cætera

Une masse ensanglantée: l'effrayant «cadeau» de Prigojine et du Groupe Wagner au Parlement européen

Une mise en scène macabre et une menace édifiante.