Un Su-34, aux abonnés absents dans les cieux de Kherson. | Pavel Vanka via Flickr
Un Su-34, aux abonnés absents dans les cieux de Kherson. | Pavel Vanka via Flickr

Paniqués à Kherson, les Russes implorent un soutien aérien sur les réseaux sociaux

Au sud de l'Ukraine aussi, ça sent la déroute pour Vladimir Poutine.

Rebelote? Bien que le déroulement des opérations sur le front de Kherson ait été moins commenté par le commandement ukrainien que la contre-offensive éclair sur Kharkiv, des informations filtrent tout de même et les choses se sont emballées ces dernières heures en faveur des troupes de Kiev.

Le dimanche 2 octobre au soir, et alors que Lyman avait été reprise quelques heures après son annexion, provoquant semble-t-il de grosses tension dans l'entourage du micro-manager Poutine, Twitter bruissait ainsi de cette rumeur de progression fulgurante de l'Ukraine, notamment issue de comptes de blogueurs militaires pro-russes qui n'en menaient pas large.

À son tour, le front russe dans l'oblast de Kherson serait particulièrement malmené, certaines informations rapportant même plusieurs dizaines de kilomètres d'avancée ukrainienne le long du Dniepr, menaçant une nouvelle fois les armées russes d'un encerclement fatal.

Pas de panique!

Comme lors de l'effondrement du front de Kharkiv, la panique a donc rapidement gagné, sur les réseaux sociaux, les commentateurs militaires russes ou pro-russes du conflit.

Au point de provoquer dans le camp d'en face une certaine stupeur, voire l'hilarité, lorsqu'un compte nommé «DONTSTOPWAR» a demandé à l'armée de l'air russe d'intervenir pour sauver ce qui pouvait être sauvé au sol.

«Ce compte russe supplie un soutien aérien et demande sur Telegram si quelqu'un a un contact au sein du commandement russe pour leur parler, ce qui est un plutôt mauvais signe pour les forces russes», écrivait ainsi Rob Lee.

On notera, en réaction à cette drôle de supplique paniquée du compte pro-russe, les émojis en grande partie hilares et moqueurs laissés par ceux qui passaient par là. C'est aussi sur ce terrain, peut-être plus important qu'on ne l'imagine, que se joue la guerre.

Les mèmes sur ce sujet des plus sensibles n'ont d'ailleurs pas tardé à ressurgir à la suite de ce cri du cœur. Dans un conflit où la supposée toute-puissante armée de l'air russe n'a toujours pas réussi à imposer sa loi dans les cieux ukrainiens, au point de perdre encore quelques précieux aéronefs ces derniers jours, l'absence de soutien aérien est devenue un sujet de plaisanterie, illustré sur Twitter par les hashtags #WhatAirDefenseDoing ou #WhatAirSupportDoing.

En ce moment

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Et Cætera

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Quatre articles pour voir le monde d'un autre œil.

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Tech

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Les bases d'Engels-2 et de Riazan auraient été touchées. Un tournant?

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Tech

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Des avancées stupéfiantes, et même plus importantes que prévu.