La ville est prête. En surface, comme en profondeur. | Bulent Kilic / AFP
La ville est prête. En surface, comme en profondeur. | Bulent Kilic / AFP

Le secret souterrain qui pourrait sauver Odessa d'un assaut russe

La ville a un atout caché. Très bien caché.

Port stratégique sur la mer Noire, ville mythique de par sa riche histoire, sa beauté et sa culture, Odessa, fondée par Catherine II au XVIIIe siècle, est l'une des plus précieuses perles de l'Ukraine.

Elle a, jusqu'ici, été vaguement épargnée par les forces russes d'invasion. Mais elle se prépare activement, fiévreusement, anxieusement à un assaut qui semble approcher, couvrant ses précieuses statues de sacs de sable et hérissant ses artères principales d'obstacles anti-tanks ou ses plages de défenses intriquées.

L'assaut russe sur la ville pourrait être proche. Il y a quelques jours, les images satellites montraient que les forces russes amphibies commençaient à se masser et se mettre en place aux portes maritimes de la ville, indiquant avec l'intensification des bombardements dans les environs immédiats de la cité l'imminence possible d'un débarquement.

Celui-ci n'a néanmoins pas encore eu lieu. S'il est probable que les armées russes tentent de s'emparer de la ville, sans doute ont-elles déjà conscience qu'elle pourrait être l'une des plus difficiles à conquérir.

L'une des raisons de cette probable grande résistance réside sous ses rues, ses artères, ses bâtiments: comme l'explique The Drive, la ville est dotée d'un très vaste réseau de catacombes qui pourrait faire merveille pour la résistance ukrainienne.

Si le début de la construction de ce gruyère souterrain presque infini n'est pas parfaitement daté, il pourrait remonter aux fondations de la ville, au XVIIème siècle. À ses fondations, au sens le plus littéral du terme: ces ruelles invisibles et passages souterrains étroits sont en grande partie nés de l'exploitation longtemps anarchique de la coquina, une roche sédimentaire calcaire très utilisée pour bâtir la cité.

Dédale

Officiellement, mais leur cartographie exacte est difficile, ces catacombes représentent l'intrication de plus de 2.500 kilomètres de tunnels, courant sous la ville ou dans ses environs immédiats, sur trois niveaux dont le plus profond atteint 60 mètres.

Un sacré labyrinthe, donc, doté d'un millier de points d'entrée, dont bon nombre ont été scellés ces dernières décennies, mais pourraient très rapidement être rouverts pour laisser entrer personnes et matériels.

Le dédale a longtemps été utilisé par les trafiquants en tous genres de la ville mais fut également capital dans les actions de sabotage et de résistance des partisans soviétiques locaux lors de la Seconde guerre mondiale, notamment le héros national Vladimir Molodtsov Badayev.

Ces infinies entrelacs de catacombes pourraient à nouveau trouver une utilité dans la protection de la ville, de ses civils, pour lesquels des abris y ont déjà été créés, comme pour ses militaires et miliciens, qui pourraient y trouver une invisibilité et une mobilité propices à l'organisation d'une guérilla au long cours contre l'envahisseur russe.

The Drive note néanmoins que la pratique pourrait ne pas rejoindre la théorie. Durant la Seconde guerre mondiale, les nazis avaient scellé la plupart des entrées et sorties du labyrinthe souterrain d'Odessa, rendant les choses complexes pour les résistants y opérant –Vladimir Molodtsov Badayev y a d'ailleurs trouvé la mort.

Le site note également qu'une partie des installations n'est pas réellement cartographiée, et que l'état des tunnels pourrait représenter un réel risque pour des troupes souhaitant y mener une quelconque activité.

Reste que, pour apparaître subitement à un endroit puis retrouver immédiatement un précieux couvert une fois l'embuscade menée, les catacombes d'Odessa semblent idéales et pourraient jouer un rôle important et sans doute durable dans la résistance de la ville face à l'envahisseur. Si du moins celui-ci décide de mener une attaque de grande envergure sur une telle place forte.

En ce moment

💸 L'effondrement de Tesla 🔫 Un antique char russe en Ukraine 🚀 La Chine contre Starlink, hier sur korii.

Et Cætera

💸 L'effondrement de Tesla 🔫 Un antique char russe en Ukraine 🚀 La Chine contre Starlink, hier sur korii.

Quatre articles pour regarder le monde autrement.

La Chine cherche comment se débarrasser du Starlink d'Elon Musk en cas de conflit

Tech

La Chine cherche comment se débarrasser du Starlink d'Elon Musk en cas de conflit

Le guerre des étoiles? Vous n'avez encore rien vu.

Tesla est-elle sur le point de s'effondrer en Bourse?

Biz

Tesla est-elle sur le point de s'effondrer en Bourse?

La fin d'une confiance déraisonnable.