Une sacrée bestiole. | Vasily Maximov / AFP
Une sacrée bestiole. | Vasily Maximov / AFP

La Russie déploie ses effrayants chars BMPT «Terminator» dans le Donbass

Peuvent-ils faire la différence?

On les savait en réserve quelque part avant même que la guerre ne soit déclenchée, mais on ne les avait pas encore vus en action en Ukraine: selon le ministère britannique de la Défense, le Kremlin a engagé dans la bataille du Donbass certains de ses BMPT «Terminator».

Quelques-uns de ces engins, parmi les plus terrifiants que compte l'armée russe, ont ainsi été filmés dans la région de Sievierodonetsk, où se déroulent des combats intenses et manœuvres cruciales pour la suite des événements dans le Donbas.

Basé sur un châssis de T-90A, lui-même version améliorée du T-72, le Terminator porte bien son nom. Monstrueux, le char est opéré par un équipage de cinq soldats (contre trois pour les chars russes plus traditionnels), et est une sorte de machine anti-tout.

Équipé de quatre lanceurs de missiles antichars, de deux lance-grenades, d'une mitrailleuse, d'un canon de 30 mm et d'un blindage réactif, il a été conçu après les guerres en Afghanistan et en Tchétchénie afin d'accompagner et protéger d'autres blindés des menaces qui peuvent planer sur eux.

Gros chaperon vert

En Ukraine, elles sont nombreuses et les chars russes ont jusqu'ici payé un très lourd tribut. Un tel chaperon aurait peut-être pu servir à bien des engins envoyés au casse-pipe, transformés en pièges mortels par l'usage notamment des milliers de lance-missiles antichars envoyés par l'Occident, tel le désormais légendaire «Saint Javelin».

Comme le rapporte The Times, les commentateurs russes sur Telegram se réjouissent de la nouvelle, signe que le Kremlin désire faire monter un peu plus la pression dans le Donbass.

«Dieu merci! Nous avons des Terminator! Ils ont peut-être des défauts techniques, et peut-être que leur usage ne révélera son utilité qu'avec la pratique, mais c'est un progrès!», est-il ainsi écrit par un observateur enthousiaste sur la plateforme.

Le ministère de la Défense britannique, lui, s'emploie dans son annonce à calmer ces ardeurs: selon son analyse, la dizaine de Terminator que la Russie peut utiliser dans le Donbass n'aura sans doute pas d'impact militaire significatif dans l'issue de la bataille. Peut-être l'apport d'une telle machine est-il avant tout psychologique –ce qui n'a rien de négligeable.

En ce moment

En Ukraine, le rôle vital de la CIA et des forces spéciales internationales

Tech

En Ukraine, le rôle vital de la CIA et des forces spéciales internationales

Dans le pays ou chez ses voisins, un réseau s'active pour aider Kiev à résister à la Russie.

La crise russe du code informatique: un grand bond en arrière

Tech

La crise russe du code informatique: un grand bond en arrière

Pour les logiciels de ses machines aussi, le pays dépend totalement de l'Occident.

✈️ Des sièges à deux étages dans les avions 🌾 Le vol du blé ukrainien ⚛️ La fusion dans votre garage, hier sur korii.

Et Cætera

✈️ Des sièges à deux étages dans les avions 🌾 Le vol du blé ukrainien ⚛️ La fusion dans votre garage, hier sur korii.

Quatre articles pour comprendre le monde autrement.