C'est ballot. | Dmitri via Twitter
C'est ballot. | Dmitri via Twitter

En vidéo, la très grosse frayeur des opérateurs russes d'un drone DJI hacké et détourné

«Messieurs, il est temps de déguerpir.»

Quelle merveille militaire que les drones, y compris les drones commerciaux et de loisirs comme ceux de la firme chinoise DJI, dont l'Ukraine fait un usage admirable, imitée avec sans doute un talent moins prononcé par son envahisseur russe. Une merveille de système D qui a son revers, comme le montre une vidéo diffusée ces jours-ci sur les réseaux sociaux.

Sur ce document à la fois drôle et terrible, on voit une petite troupe de pieds nickelés dont l'un d'eux dirige, joypad en main, un drone –a priori un DJI Mavic, semble dire l'un des soldats.

Malheur: une belle angoisse semble prendre les militaires aux tripes, et l'appareil ne répond plus aux commandes, au grand dam du plus âgé des hommes, qui semble avoir déconseillé la sortie à son jeune camarade.

La cause? Il a été hacké en vol par l'ennemi Ukrainien qui, en brouillant le signal, a pu en prendre partiellement le contrôle et le pousser à atterrir.

Pieds nickelés

«Il fallait écouter le vieil homme, il t'avait dit de ne pas le lancer», se plaint l'un des soldats. Ledit «vieil homme» a ensuite cette phrase fabuleuse, mi-lasse, mi-stressée: «Messieurs, je suggère que nous déguerpissions d'ici à la vitesse maximale», qui déclenche le départ précipité de la troupe de bras cassés de sa position.

Et pour cause: si des militaires ukrainiens ont pu brouiller le signal et hacker le drone, il est très fort possible qu'ils aient du même coup réussi à déterminer avec précision sa position de départ, donc l'emplacement précis des soldats russes. Idéal pour arroser l'arroseur et régler aux petits oignons des tirs d'artillerie possiblement létaux.

Bonus: la vidéo ne montre pas que des militaires lambdas, puisque certains fin observateurs semblent y avoir reconnu le dénommé Aleksei Milchakov, néo-nazi auto-déclaré et criminel de guerre notoire, déjà croisé en Syrie où il a laissé quelques sombres traces. Bref, l'«opération spéciale» de «dénazification» de l'Ukraine de la Russie se poursuit comme elle a commencé: mal.

En ce moment

Hélices toroïdales: en mer comme dans les airs, la révolution du silence

Tech

Hélices toroïdales: en mer comme dans les airs, la révolution du silence

Sans un bruit, elles changent tout.

Israël a-t-il lancé une grande campagne de frappes en Iran?

Tech

Israël a-t-il lancé une grande campagne de frappes en Iran?

Le raid contre l'usine militaire d'Ispahan n'était peut-être qu'une première étape.

Pour tromper l'Ukraine, la Russie utilise des chars gonflables qui se sont dégonflés

Tech

Pour tromper l'Ukraine, la Russie utilise des chars gonflables qui se sont dégonflés

Même les leurres ont des problèmes techniques.